City Trip : Bordeaux


Hello hello toi ! On est tellement contents de te retrouver pour inaugurer notre premier city guide !

Il y a quelques mois nous sommes allés à Bordeaux pour la première fois et on a adoré ! Nous avons pu découvrir cette jolie ville où il fait bon vivre mais aussi explorer les environs. Voici donc un récap’ de ce que nous avons préféré visiter mais aussi manger. Nous te gardons le meilleur du meilleur, la crème de la crème pour que ta prochaine visite bordelaise soit au top ! Alors c’est parti mon kiki !


Où c’est qu’on mange ?

Anh Kha

On est tombés sur ce super restau totalement au hasard. Il y avait un plat végétarien à la carte qui m’intriguait et paf nous voilà installés à table prêts à commander. Tout nous faisait envie ! Nous avons jeté notre dévolu sur un Bo Bun végétarien et un Bo Bun classique. Rien à redire c’était tellement bon et si bien assaisonné. Le dessert n’était pas foufou mais pas grave. Le cadre est très sympa, moderne et authentique à la fois. Bref, on te conseille à 1000 % cette adresse.

Anh Kha est ouvert du mardi au samedi de 12 h à 14 h 30 et de 19 h 30 à 22 h 30
au 48 rue Saint Sernin

Contrast

Contrast est the place pour bruncher à Bordeaux. Un cadre so instagrammable, un personnel hyper cool et une formule brunch complète et très gourmande. Un brunch maison, ultra frais et en bonne quantité.

Le brunch à 22€ est composé de :

pancakes avec sirop d’érable, caramel beurre salé (ou pâte à tartiner maison avec supplément 0.50€)

  • un smoothie bowl
  • une boisson chaude (thé, chaï latte, chocolat chaud, café, avec possibilité de lait végétal.)
  • un jus de fruits frais
  • un toast avocat ou houmous de betterave

Bilan : tout était excellent, le chaï latte était hyper bien équilibré et les jus super bons !

Attention cette adresse est très vite bondée et tu ne peux pas réserver donc je te conseille d’y aller à l’ouverture.

Contrast est ouvert du lundi au vendredi de 8 h 30 à 18 h 30 et le week-end de 10 h à 18 h 30
au 40, rue Vital Carles

Munchies

Munchies est un incontournable pour manger bio, sain et vegan à Bordeaux. Il y a une bonne ambiance, on s’y sent vite à l’aise !

Au menu : un bun à l’avocat gourmand, un hot-dog bien épicé et une mousse au chocolat parfaite.

Ce restaurant s'inscrit dans une vision zéro déchet : pas de plastique, mais des pailles et des couverts en bambou, ce qui est une très agréable surprise !

Un seul bémol ? La quantité... On avait encore un peu faim en sortant du restau.

Munchies est ouvert du lundi au vendredi de 12 h à 18 h sauf le jeudi jusqu'à 22 h
au 21, rue des Augustins


Quoi visiter à Bordeaux ?

Ce qu’on a adoré à Bordeaux c’est le fait de pouvoir tout faire à pied, on n’a pas une seule fois pris les transports en commun. On s’est baladés dans la ville quartier par quartier au gré de nos envies et on a fini par voir tous les incontournables de la ville sans itinéraires précis.

Le centre-ville

Ce qui nous a impressionné quand on est arrivés c’est la pierre partout ! Sur les bâtiments bien sûr, mais aussi directement sur la chaussée. Venant de Rouen, on est plutôt habitués aux pavés et aux maisons à colombages. Tout de suite la pierre apporte un côté plus cossu. En plus on est arrivés en fin de journée, toute la ville brillait dans un magnifique éclat jaune-orangé !

On logeait juste à côté de la rue Saint-Rémi, en plein coeur du centre-ville (bon par contre on ne vous donne pas l’adresse parce que c’était pas top). Juste derrière, il y a le Grand Théâtre, qui abrite l’Opéra national de Bordeaux. Cette place est superbe, et on peut y trouver les restaus des deux chefs de Cauchemar en cuisine : Philippe Etchebest et Gordon Ramsay (comme vous pouvez vous en douter, leurs menus rentraient pas dans notre budget). On peut continuer sur les allées de Tourny, il n’y a pas grand-chose mais c’est une très jolie avenue, avec un petit carrousel trop mignon.

Pas loin, on peut flâner et faire du shopping dans la rue Sainte-Catherine. C’est une rue piétonne où l’on trouve plein d’enseignes, d’H&M à l’Apple Store en passant par la Fnac. On en a profité pour acheter la spécialité du coin : les cannelés bordelais. Miam !

Un peu plus loin, à l’opposé du Grand théâtre, il y a la Cathédrale Saint-André. On ne l’a pas visitée, mais déjà de l’extérieur, elle est très jolie. Elle en impose, avec son style gothique. Elle est entourée par une grande place qui permet d’apprécier son architecture sous toutes les coutures. Sinon, il y a aussi plein de jolies portes qui délimitaient la ville moyenâgeuse, comme la porte de Bourgogne, la porte Cailhau, la porte Dijeaux et la Grosse cloche (bon c’est pas un nom classique pour une porte, mais c’est la plus jolie !)

La place des Quinconces

Située sur les bords de la Garonne, la place des Quinconces est la plus grande place de France, et c’est vrai qu’elle est gigantesque. Il y avait une brocante au moment où on y était, mais c’est aussi là que s’installent le cirque, la foire des plaisirs, des concerts, etc. On a d’ailleurs pu se garer gratuitement sous les arbres. Ce qu’il ne faut pas rater c’est bien sûr le monument aux Girondins, une imposante colonne entourée de fontaines sculptées honorant la mémoire des premiers députés de la région lors de la Révolution.

Le miroir d’eau

Situé face à la place de la Bourse, entre le quai de la Douane et le quai Louis XVIII, le miroir d’eau est une grande étendue d’eau qui reflète la place de la Bourse et son palais (actuellement la CCI de Nouvelle-Aquitaine). Il crée aussi un brouillard toutes les 20mn, ce qui peut donner une ambiance assez fascinante quand on se trouve au milieu. Le mieux est de venir au crépuscule ou la nuit tombée, car tout l’éclairage du palais de la bourse est reflété parfaitement sur le miroir. C’est magique !

Attention par contre, le miroir d’eau n'est pas en service pendant l’hiver pour éviter de geler les tuyaux.

Autres lieux

On a beaucoup apprécié se balader dans le quartier Saint-Michel, certes plus populaire mais très vivant. On a pu profiter de l’ambiance fin du marché de la basilique Saint-Michel. C’est dans ce quartier que se trouve Munchies où on a mangé (on en parle plus haut). C’était très agréable. La Grosse cloche marque l’entrée du quartier, vous ne la manquerez pas avec ses deux grosses tours et sa cloche apparente au milieu.


En périphérie

Darwin

On quitte la rive gauche par le pont de pierre pour aller à Darwin Écosystème. Un skatepark indoor, des murs recouverts d’images, de dessins mais aussi de tags et de graffitis. Un restaurant, une épicerie bio, des espaces de coworking. Darwin, c’est tout ça ! Implanté sur une ancienne caserne militaire, ça nous a fait penser à la caserne de Metelkova à Ljubljana (Slovénie), mais en plus propre.

D’ailleurs, qui n'a pas envie d'une petite Darwin Beer fraîche brassée directement sur place ?

En hiver, Darwin est ouvert du jeudi au dimanche de 12 h à 14 h 30 puis de 19 h à 22 h 30
En été, c’est ouvert du mardi au dimanche aux mêmes horaires
au 87 quai des Queyries

La base sous-marine

Un peu plus excentrée, c’est le seul endroit pour lequel on a pris la voiture. La base sous-marine est une espèce de grand blockhaus qui servait à la construction de sous-marins allemands pendant la 2e guerre mondiale. En plus de l’aspect très brut et atypique de la base, il y a aussi des expositions. On a pu y voir une expo sur les fonds marins, mais réalisés numériquement. C’était très chouette.


Quoi visiter aux alentours ?

La dune du Pilat

La dune du Pilat est située à l’entrée du bassin d’Arcachon. Entre océan et forêt, c’est une immense dune de presque 3 km de long et 106 m de haut. Après être montés par les escaliers aménagés au Nord, on s’est dirigés vers le Sud, directement en haut de la dune. On a une superbe vue sur l’océan et la forêt des Landes. Durant notre ballade, on s’est dit naïvement qu’on allait redescendre dans la forêt et retrouver rapidement la voiture (garée plus au Sud de l'entrée officielle de la dune). Et bah raté, on a réussi à se perdre pendant une heure au milieu des pins. J’avoue que je m'imaginais déjà devoir me mettre en mode Koh Lanta et manger des insectes.

Note pour plus tard : repartir par là où on est arrivés et ne pas s’improviser Indiana Jones en coupant par la forêt, merci.

Arcachon

Après notre escapade à la dune du Pilat on a voulu s’arrêter dans une des villes portuaires qui borde le bassin et nous avons choisi la plus connue : Arcachon. Il faisait frais donc pas de chill sur la plage. C’est une ville très bourgeoise où on ne se sentait pas très à l’aise. On a trouvé quelques jolies boutiques de déco mais bon rien de fou non plus. Et puis vue qu’on ne mange pas de poissons ni fruit de mer bah on a mangé un burger (très typique de la région n’est-ce pas ?). Bref, cette dernière étape était un petit fail mais bon ce séjour ne pouvait pas être parfait de A à Z !

Ce qu’on aurait aimé visiter

Vu qu’on n’est pas restés longtemps, on a dû faire l’impasse sur plusieurs endroits. En premier lieu, le quartier des Chartrons qui est un ancien quartier portuaire, avec des petites maisons basses couvertes de végétation et des entrepôts à vin. Il y a aussi la fameuse Cité du Vin qui raconte l’histoire entremêlée de Bordeaux et de son vin mondialement reconnu. On aurait aussi aimé s’attarder dans les différentes églises de la ville, et visiter les musées des Arts décoratifs et du Design et de l’imprimerie (ça c’est pour Delphin).


On espère que ce petit article écrit à quatre mains t'aura aidé ! Pour nous c'est sûr qu'on retournera à Bordeaux car on s'y est sentis si bien durant ces quelques jours. Et toi, tu connais déjà cette jolie ville ? Tu comptes venir la découvrir bientôt ?

Bisous, bisous ! Delphin & Léa

Image

Qui sommes-nous ?

Salut toi et sois le bienvenue sur notre blog ! Nous c'est Léa et Delphin, vieux ados presque adultes. Ici tu trouveras un peu de tout, ce qu'on aime au quotidien mais aussi nos voyages et nos expériences. Enjoy !