31
Dec
2018
14:26 PM

Les séries qu'on a adoré regarder en 2018

Hello vous ! Bon, chaque fin d’année appelle à son bilan non ? Réussites personnelles, coups de coeur, visites ; tout peut y passer mais aujourd’hui on a envie de vous parler de séries. C’est une part importante dans notre quotidien, c’est le moyen de décompresser le soir en rentrant du travail. On passe beaucoup de temps à les présélectionner, à lire des critiques et les tester pour nous faire notre propre avis. Voici la sélection des 8 séries qu’on a adoré regarder cette année sur la 30aine qu’on a visionnées. Il n’y a pas d’ordre de préférence ici.

Sharp objects

Une petite pépite (HBO) signée Marti Noxon, le créateur du génialissime Big Little Lies, à voir sur OCS.

J’avoue au début j’avais peur d’avoir une sorte de 2e version de True Detective dans le sens où on se retrouve dans une petite ville conservatrice des Etats-Unis pour une enquête sur un meurtre d’enfants. Le concept de base et l’ambiance générale me semblaient assez similaires. Mais en fait ben non, j’avoue j’ai eu du mal à me mettre dans les premiers épisodes mais l’ambiance glauque à souhait présente dans cette ville nous donne tellement envie d’en savoir plus !

Dans ce cas nous suivons Camille (jouée par la merveilleuse Amy Adams) journaliste qui revient dans sa ville natale pour enquêter sur le meurtre/enlèvement de 2 jeunes filles. Dès son arrivée on sent très bien qu’elle n’est plus tellement la bienvenue dans la communauté. On suit en parallèle l’enquête de Richard qui lui aussi se retrouve rapidement outsider. Si toi aussi tu aimes les drames psycho/psychiatrique (j’en n’en dirai pas plus) va regarder ça de suite s’il te plaît ! Merci d’avance, bien cordialement. Léa

(adorée par Léa)

Ad Vitam

Une série dystopique, française pour changer, parce que y en a marre des Américains !

Dans le monde d’Ad Vitam, les gens sont immortels, ils se régénèrent grâce à un gène de méduse. Stylé non ? Et bien plus ou moins, car au final les (vrais) jeunes se sentent pas trop à leur place. On retrouve alors une vague de suicides qu’un vieux flic (Yvan Attal) doit élucider avec l’aide de la jeune Christa (Garance Marillier). Dans un décor aux lumières saturées (tourné à Benidorm en Espagne), ce duo improbable avance dans l’enquête, en se posant beaucoup de questions sur la vie, la mort toussa quoi. C’est pas barbant, parce qu’ils jouent très bien, que c’est bien rythmé et qu’on rentre bien dans cet univers futuriste.

Disponible sur Arte (et sur leur chaîne YouTube), cette série fait du bien, elle est profonde et ne s’encombre pas d’effets spéciaux de ouf pour impressionner le spectateur. Gros coup de cœur pour l’actrice principale qui nous a bluffés.

(adorée par Léa & Delphin)

The Handmaid’s Tale, saison 2

On l’aime beaucoup cette série. Alors ok, pour mettre l’ambiance, c’est pas trop ça. Mais justement, elle prend aux tripes (oui on place des expressions du siècle dernier) parce qu’elle semble vraisemblable. Pour ceux qui vivent dans une grotte, cette série (basée sur un livre de Margaret Atwood) nous emmène dans un monde dystopique où il y a une chute de la fertilité. Les dernières femmes pouvant avoir des enfants sont réduites en esclavage pour des couples de hauts dignitaires. On suit particulièrement la vie de June (aka Defred, jouée par l’incroyable Elisabeth Moss), qui est elle-même une servante écarlate (esclave mentionnée ci-dessus). Durant la saison 1, elle a subi tous les vices possibles, et on souffrait avec elle en découvrant ce monde horrible. Dans la 2e saison, l’espoir renaît, et tu vas te surprendre à l’encourager au moindre signe d’amélioration de sa condition. On découvre aussi dans une autre temporalité la dictature s’installer petit à petit, et c’est effrayant mais très éclairant.

On te conseille d’y aller doucement et de pas binge watcher, parce que la série n’est pas avare en violences (psychologiques ou physiques). Cela fait longtemps qu’on avait pas vu une série autant d’actualité (avec l’arrivée de Trump en 2017, MeToo et les répressions policières cette année). Elle va au-delà d’un simple coup de cœur, elle fait profondément réfléchir, et c’est ça qu’on aime. A voir sur OCS.

(adorée par Léa et Delphin)

Désenchantée

Une série animée crée par Josh Weinstein et Matt Groening. La saison 1 a été diffusée sur Netflix, 10 épisodes qui se dévorent en un clin d’œil ! Le pitch ?

Nous sommes au royaume de Dreamland où on découvre la jeune princesse (alcoolique) Bean, et ses potes Elfo et Luci, respectivement un elfe hyper naïf et un chat (?) démon. Lors de leurs (més)aventures ils croisent le chemin régulièrement des ogres, lutins et autres espèces en tout genre et des humains pas très glorieux.

On a adoré le fait d’être propulsés dans le monde des contes de fée revisité façon trash, ce qui est assez rafraîchissant en réalité. Au delà de cet environnement on s’est (bizarrement) beaucoup attachés aux différents personnages. Qu’il s’agisse du roi veuf au cœur brisé, de Bean à la recherche du sens de la vie ou encore de la belle mère mi serpent mi vampire ; on les aime tous !

On a bien hâte de voir la saison 2 débarquer !

(adorée par Léa et Delphin)

3 %, saison 2

J’avoue, j’ai pas encore fini cette 2e saison. Il n’empêche que je vais quand même te parler de cette série brésilienne. Déjà, c’est super rafraîchissant d’entendre du portugais !

Pour te planter le décor en quelques mots, c’est une série dystopique où seulement 3 pour cent d’une classe d’âge peut accéder à « l’Autre rive », un espèce de paradis sur Terre, en réussissant une série de tests. Bien sûr, on fait rapidement le parallèle avec les favelas et les quartiers riches. Mais surtout, on s’identifie beaucoup aux personnages, à leur psychologie et aux stratégies de survie. Dans la saison 1, on découvre les épreuves en détail, ça fait penser à Hunger Games où un groupe d’ados grandit à travers le « Process ». Sans spoiler la saison 2, il y a toute une partie qui nous questionne sur la démographie. On en découvre plus sur les raisons de ce monde et les inégalités qui en découlent. Vive la cause !

(adorée par Delphin)

Westworld, saison 2

Tout comme The Handmaid’s Tail on se posait des questions pour la suite de Westworld (HBO, à voir sur OCS). On se disait que cette série qui nous avait conquise il y a 2 ans pouvait très bien s’arrêter au bout d’une saison. Sans spoil la 2e saison donne la parole à ceux qui n’en ont pas dans la première saison : les hôtes ! Lorsque chaque automate intègre que sa réalité n’est pas de son libre arbitre mais celui de son créateur, comment vont-ils vivre maintenant qu’ils réalisent cela ? Bien sûr il y a plusieurs quêtes durant cette 2e saison, les personnages sont toujours plus intéressants les uns que les autres. Mention spéciale au personnage de Maeve, qui se débrouille aussi bien dans le Far West que dans le Japon médiéval.

(adorée par Léa et Delphin)

The end of the f***ing world

James a un projet : tuer quelqu’un. Bizarre pour un ado non ? (De toutes façons bizarre restera la meilleure définition de cette série, jusqu’à la fin). Il jette son dévolu sur Alyssa, une jeune de son lycée à la personnalité explosive. S’ensuit un roadtrip rocambolesque dans la campagne anglaise.

Même si c’est bizarre, on a adoré ! L’accent british à souhait, l’ambiance décalée mais sensible, tout est là pour te plaire et te rendre mal à l’aise à la fois, que tu sois un ado ou une vieille de 60 ans. Il n’y a qu’une saison, et c’est bien comme ça. A retrouver sur Netflix.

(adorée par Léa et Delphin)

Killing Eve

Oui j’avoue j’ai eu beaucoup de mal a choisir la dernière série de cette sélection et j’ai longuement hésité avec Mind Hunter (bon en gros ça veut dire regarde aussi cette série !) Killing Eve c’est comme un amour d’été avec qui ça s’est fini un peu trop rapidement mais qui nous laisse un souvenir plutôt agréable et qui change de la routine. (Bon c’est bon Léa, tu as fini avec tes métaphore à 2 balles ??)

En vrai Killing Eve (BBC America, visible sur Canal+), je l’ai adorée pour le cast : Sandra Oh et Jodie Comer sont tout simplement merveilleuses. L’une est une tueuse à gage internationale et l’autre est une passionnée des meurtriers qui compte bien la retrouver. L’histoire ne m’a pas emballée au début mais il y a une dynamique super captivante entre les différents persos ! Si jamais tu as envie de commencer une série Thriller/policier avec 2 femmes dans les premiers rôles je te la conseille à 1000 %.

(adorée par Léa)

Je pourrais bien sûr te parler de The Haunting of Hill House qui a fait un tabac cette année mais non, car on ne l’a tout simplement pas vue. Eh oui on est des pétochards de première donc on a skippé cette série.

Bref, as-tu vu une ou plusieures de ces séries ? Qu’en as tu pensé ? Tu as d’autres coup de cœur à nous partager ? Dis nous tout ça en commentaire !

Cœur sur toi, bisous.

Léa & Delphin

Comments:

Blog Comments powered by Disqus.