24
Feb
2018

Road Trip 2017. Part II : L'Autriche

Bienvenue à toi dans cette partie 2 de notre road trip en Europe centrale/de l’Est. Si tu n’as pas lu la première partie je t’invite à la lire. Nous voici donc arrivés en Autriche, un pays que j’avais pour ma part déjà visité mais c’était une première pour Delphin. Alors c’est donc moi qui ai choisi notre parcours.

No kangaroo in Austria


Pour notre première nuit nous sommes allés à Salzbourg, ville qui a vu naître Mozart. Il s’agit d’une ville absolument adorable avec ses maisons colorées et ses dizaines d’églises. Salzbourg peut aussi être surnommée « la ville aux cent églises ». Sa beauté authentique et délicate lui vaut d’ailleurs d’être inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. Son festival de musique classique est l'un des plus prestigieux au monde et il a lieu durant le mois d’aout. Bien que nous ne sommes pas de grands consommateurs de musique classique, Delphin et moi aimerions bien y aller une fois, comme ça, pour tester !

Après être avoir quitté notre Airbnb que nous ne recommandons pas du tout (et oui on peut pas tomber que sur des perles tout le temps hein..) nous sommes allés au marché quartier des Princes-Évêques qui se trouve autour de l'imposante cathédrale Saint-Rupert. C’était tellement agréable de se faufiler, mélangés entre les habitants qui faisaient leurs courses hebdomadaires et les touristes qui s’extasiaient devant chaque nouvelle spécialité à gouter. Il y avait même des dégustations de vins locaux et charcuterie dès 10h du mat’, eh oui on n’a pas le temps de niaiser à Salzbourg ! Nous sommes ensuite allés aux jardins baroques de Mirabel. C’est assez fou je me rappelais de chaque endroit de ce parc alors que je n’y suis allée qu’une seule fois il y a 10 ans. Il faut dire que son organisation, ses fontaines et statues ont de quoi te marquer l’esprit ! Il y a une magnifique vue des marches qui descendent vers la cour du palais, avec en premier plan les parterres multicolores et au loin la vue sur le château qui domine Salzbourg. Avec son entrée gratuite nous te conseillons fortement d’y faire un tour même si c’est juste pour aller d’un point A à un point B.

Nous avons ensuite flâné dans la vieille ville pour nous diriger vers la maison où Mozart est né et a vécu jusqu’à ses 19 ans. Quelques mètres plus loin se trouve la fameuse Getreidegasse, une grande rue commerçante dont les magasins exposent une enseigne en fer forgé doré qui donne un aspect presque médiéval à cette magnifique rue. Nous sommes arrivés par hasard face à un restaurant qui nous avait l’air fort sympathique et abordable, et puis quelle coïncidence, c’était l’heure du repas ! Nous avons donc mangé à l’Afro Café un lieu totalement insolite avec une déco so funky et un mini shop remplis de petits trésors pour les amoureux de café/thé ! J’ai pour ma part pris un wrap végé et des chips aux différents légumes, une tuerie ! Delphin a gouté un pain au poulet curry qu’il a trouvé fantastique aussi. Une cuisine simple et généreuse c’est tout ce qu’on aime <3

Pour terminer notre journée nous sommes allés visiter quelques églises et cours intérieures. Delphin a rencontré des cornichons géants et moi j’ai fait ma petite sieste au soleil, tout le monde il est content ! bref encore une bonne journée de passée maintenant direction Hallstatt !


Une petite heure de voiture plus tard nous voici arrivé à notre location. Nous ne l’avons pas prise directement dans Hallstatt car les seules possibilités étaient hors budget. Nous avons donc réservé dans cette adorable auberge au dernier moment sur Booking. Nous avons eu le droit à une grosse tempête le soir même ce qui nous a donné une lumière incroyable sur les montagnes.

Au niveau du programme nous avions juste prévu de visiter le village d’Hallstatt mais il faut savoir qu’il y a un téléphérique à quelques kilomètres où tu peux visiter plusieurs endroits (grotte, point de vue panoramique). Delphin et moi sommes persuadés que c’est quelque chose à faire lorsque l’on y passe ! Malheureusement nous n’avions prévu de rester qu’une petite journée sur place et nous n’étions pas équipés pour (chaussures de marche). Nous sommes donc retournés tout penaud au village d’Hallstatt où c’était (sans surprise) la croix et la bannière pour se garer #onehourlater. J’avais un super souvenir d’une balade en bateau électrique que j’avais faite avec ma famille. Nous nous sommes alors jetés sur la première opportunité d’en faire car le village grouillait de touristes et nous voulions vite échapper à ce brouhaha qui polluait le village. Cette balade nautique est donc arrivée à point nommé ! Bon il ne faut pas s’attendre à des sensations fortes #8km/h mais c’est un excellent moyen de prendre un peu de recul, de voir le village dans son entièreté et de profiter du paysage en toute tranquillité !

Nous sommes ensuite allés nous balader dans Hallstatt qui est beaucoup trop mignon. Il y a la possibilité de visiter les mines de sel qui surplombent le village. Nous n’y sommes pas allés car nous avions juste envie de profiter de la vue (que vous pouvez avoir par un sentier pédestre, mais nous l’avons remarqué en partant). Une barquette de frites achetée et un spot de pique-nique dégotés plus tard, nous voici au bord du lac entourés par des cygnes. Sous la chaleur accablante nous avons décidé d’aller nous baigner à Obertraun qui est une petite ville au sud du lac avec une base nautique.


Un petit plouf plus tard il est temps d’aller à notre dernière destination autrichienne : Weissensee. Faisons un point sur l’étymologie de ce joli lac. Weissensee signifie le lac blanc. En effet, il s’agit d’un des lacs les plus écologiques du monde. L’eau y est tellement pure qu’il est possible de la boire directement !

A cause d’une erreur dans le GPS nous ne sommes pas allés directement à l’endroit prévu. Mais bon on va dire que c’est un mal pour un bien car nous avons découvert un petit village/camping au nord du lac. Je vous laisse voir les photos, il n’y a pas besoin de plus explications selon moi <3

Nous sommes ensuite allés à l’endroit que nous avions planifié, c’est-à-dire vers l’office du tourisme. Notre objectif de la journée était donc de monter au télésiège d’été et d’avoir une vue panoramique sur le lac et la vallée. Nous avions entendu parler d’un restaurant qui se trouve en haut de ce téléphérique et qui proposerait des plats typiques et bons : il n’en faut pas plus pour aiguiser notre curiosité ! Après avoir payé 15€/prs pour le télésiège et marché un quart d’heure nous voici arrivés à Naggler Alm. Un restaurant aux faux airs de ranch, avec des grandes tables ou des transats pour profiter de la vue dehors, des serveurs adorables qui prennent le temps d’expliquer tout le menu pour les novices comme nous. Un seul hic, ils n’acceptent pas la CB et nous n’avions pas assez de cash sur nous pour 2 plats et 1 dessert. Léa va-t-elle devoir faire l’impasse sur son dessert ? Que nenni mon ami ! Il est possible de payer le reste de l’addition en bas du télésiège une fois être passé à la banque. Bon au moins toi tu seras prévenu et tu n’auras pas ce moment de solitude comme nous avons pu l’expérimenter ! Alors y a quoi au menu ? Delphin a pris une saucisse choucroute, spécialité locale et pour moi ça sera une (énorme !) salade. Pour le dessert nous aurions aimé avoir des gaufres au bleuets (qui sont réputées pour être une tuerie intersidérale) mais vu qu’ils étaient en rupture nous avons opté pour une omelette à la pomme qui était plus que surprenament bonne !

Après avoir pris quelques clichés de la vue nous sommes redescendus et avons piqué une tête à la plage municipale pour terminer la journée en douceur. Vous pouvez voir l’aspect de l’eau qui a totalement changé par rapport au début de journée ; ici elle y est huileuse voire noire d’encre, ce qui m’a totalement fasciné.


C’est donc la fin de la 2e partie de ce road trip, je vous donne rendez-vous le mois prochain si vous avez enfin de connaître la suite du voyage qui se déroulera en Slovénie !

À bientôt.

Léa et Delphin

Commentaires

Blog Comments powered by Disqus.