01
Oct
2017

Road Trip 2017. Part I : L'Allemagne

Pour fêter la fin de nos études en beauté nous avons décidé de nous organiser un voyage qui fait plaise. Un voyage qui nous permette de nous retrouver dans des paysages, visites, cultures qui nous donnaient envie depuis longtemps. Alors bon au début c’était supposé être le Japon. Pour une question de bif, money ou autre oseille ce voyage est reporté aha ! Il y a quelques mois nous avons vu de magnifiques photos du Lac de Bled visité par des amies Québécoises l’été dernier (Coucou LH et AS !). C’est donc décidé nous allons en Slovénie ! Avion, train ou voiture ? Ce sera la voiture ! Et qui dit voiture dit road trip ! Quelques heures et quelques Google Maps plus tard nous nous retrouvons avec un parcours de 4000 km passant par l’Allemagne, l’Autriche, la Slovénie et L’Italie. Alors es-tu prêt pour la première partie de ce fabuleux voyage ?

Attention Allemagne nous voilà !

En premier lieu voici une carte de notre aventure. Comme tu peux le voir, le but était de ne pas faire de détour en Allemagne et d’aller le plus directement de la France à l’Autriche.

Nous avons donc pris 4 jours pour traverser le sud du pays en prenant tout de même le temps de s’arrêter à des endroits clés.


Pour nos 2 premières nuits nous avons décidé de les passer au camping. Bon alors, il faut savoir que je ne suis pas très camping de base. Delphin a fini par me convaincre en m’évoquant ses années de scoutisme et sa capacité à replier la tente en un temps chrono. Nous nous sommes rapidement aperçu qu’il était impossible de réserver pour 1 ou 2 nuits dans un camping et qu’il allait falloir gérer ça le moment venu. C’est après 2 campings remplis à bloc que nous sommes tombés sur ce dernier qui était, comment te dire ? Un peu peace&cool, pas vraiment organisé mais le cadre est top !

Le lac de Constance (ou Bodensee en Allemand), troisième plus grand lac d’Europe, se trouve à la frontière avec l’Autriche et la Suisse. Avec le peu de temps sur place nous avons choisi de ne faire que 2 visites sur la multitudes d’activités possibles sur le lac : Insel Mainau et Konstanz.

Il s’agit d’une île entièrement piétonne et recouverte de fleurs, plutôt cool non ? Il y a à l’entrée de l’île un parking à 5€ et la visite est à 20€, ce que nous avons trouvé relativement cher pour un parc botanique. On l’appelle d’ailleurs « l’île aux Fleurs », et c’est vrai qu’il y en a beaucoup. Des grandes, des petites, et même un paon géant. On a pu bien profité de l’île grâce au beau temps.

Après avoir passé 6 heures à visiter les différents recoins du jardin nous sommes allés à Konstanz.

J’ai été assez surprise par cette ancienne ville qui a su garder un charme fou notamment dans son centre historique. Tu y trouveras un grand nombre de peintures murales magnifiques, des sculptures en bronze et des fontaines d’époques. En arrivant sur le port n’hésite pas à te poser sur l’un des bateaux-terrasses pour regarder le coucher de soleil sur le lac comme nous l’avons fait, c’est splendide ! Nous avons d’ailleurs découvert que Konstanz est une ville étudiante assez importante, et bien qu’on soit au beau milieu de l’été il y avait pas mal d’animations dans les rues.

Réveil à l’aube et croissants sur les bords du Lac puis direction le bac pour traverser le lac. A 15€ la traversée, nous avons tout de même choisi cette option pour pouvoir plus profiter de notre journée grâce au gain de 2h sur le trajet. On dit au revoir au lac et à sa jolie nature pour notre prochaine destination plus citadine j’ai nommé : Munich.


Nous avons opté pour un Airbnb en banlieue pour être assez tranquille. Durant la journée nous avons garé notre voiture au stade olympique pour 5€ la journée, ce qui est vraiment intéressant, surtout que nous avons passé un bout de la matinée à visiter ce joli parc très vivant. La montée sur la colline centrale vaut vraiment le détour puisqu’elle donne une vue imprenable sur tout Munich et ses environs.

Au niveau des transports en commun le prix des tickets de métro est de 2,60€. Nous sommes donc allés en métro à la Marienplatz, place incontournable d’une visite munichienne ! Il y a la fameuse danse des automates qui a lieu à 11h, 12h et 17h. Et non pas 19h, n’est-ce pas Delphin ? #Onaattendupourrien. Il y a plusieurs autres places très mignonnes, des bâtiments magnifiques et une multitude de magasins ! Tu peux prendre un bretzel à emporter (chocolat, fruits, salé ou sucré tout est possible, seul le ciel est la limite #Amen). Pour notre dîner nous sommes allés au Tram Café, encore une suggestion TripAdvisor qui est vraiment pratique pour bien manger à l’étranger ! Un lieu insolite, une cuisine simple et gourmande et un accueil très chaleureux, que demander de plus ?

Le lendemain nous avons commencé la journée par une petite visite au « Deutsches Museum ». Je t’avoue qu’on a été un peu déçus, déjà parce qu’il y a peu de choses traduite en français mais aussi parce qu’il n’y a pas beaucoup d’interactivité avec les visiteurs et nous c’est ce qu’on aime dans les musées scientifiques.

Le midi, nous avons une cherché un restaurant pas très loin du musée, nous nous sommes laissé tenter par Hungriges Herz. Delphin grand amoureux des pizzas en a mangé une en forme de cœur, beaucoup trop d’amour en une bouchée ! J’ai voulu essayer un vegan bowl rempli de plein de bonnes choses et avec une sauce au tahini délicieuse <3 Au dessert nous avons partagé un açaï bowl qui nous a bien rassasiés.

L’après-midi nous sommes allés nous baigner dans l’Isar, la rivière qui traverse Munich. Sous les 40° C que nous subissions, cette trempette était plus que bienvenue, et puis il faut bien avouer que le cadre est original avec la vue sur l’église Saint Luc en plein centre-ville.


Nous voici donc déjà arrivés à la dernière étape de notre séjour en Allemagne, qu’est-ce que ça passe vite ! :O N’ayant jamais visité ce beau pays je voulais absolument voir un des (beaux) châteaux allemands plus que connus dans le monde entier. Delphin a choisi de me faire découvrir le château de Neuschwanstein, figure emblématique des Alpes bavaroise !

Pour pouvoir être sûr d’avoir une visite le matin nous avons pris un Airbnb très joli et fonctionnel à une petite demi-heure du château. Grâce à notre hôte nous avons pu comprendre que le château est l’attraction touristique Number One de la région et qu’il valait mieux réserver si on voulait avoir une chance de faire la visite avant 14h. Et oui, il peut rapidement y avoir 4h de file d’attente dès 10h du matin !

Après avoir rendu notre appartement au petit matin, nous sommes partis direction le château. C’est après quelques kilomètres que nous l’apercevions déjà au loin, trônant sur son haut rocher (tout autant impressionnant que Simba au moins !). Tu trouveras plusieurs parkings allant de 7 à 10€ la journée. Après avoir laissé la voiture et récupéré ton ticket tu as 3 options : prendre un bus de 10min (pour lequel tu peux faire jusqu’à 1h de queue), prendre une calèche (mais moi je dis non à l’exploitation animale) ou enfin prendre ton courage à 2 mains (ou plutôt 2 pieds) et grimper en haut de la montagne (environ 30min et ta séance cardio de la semaine faite #testéetapprouvé !). Une fois arrivés en haut vous êtes entassés dans la cour du château à attendre le début de votre visite. Pour les francophones ça sera par un audioguide que la présentation des lieux se fera. Nous avons tous les deux été un peu déçus de cette visite, dans le sens où nous étions beaucoup trop nombreux par groupe pour pouvoir réellement profiter de la visite et observer les lieux. Le peu de pièces ouvertes au public reste néanmoins très impressionnant et l’histoire de ce château est pour le moins surprenante ! Si tu comptes visiter ce château n’oublie pas d’aller sur le Marienbrücke, joli pont en fer à 15min du château qui te donnera une vue imprenable sur ce dernier.


Un pique-nique avalé au pied du château et nous voici repartis pour la 2ème étape de ce voyage : l’Autriche. On te donne rendez-vous le mois prochain pour la suite de notre article.

N’hésite pas à partager ta première impression, tes conseils et avis pour que nous puissions continuer à nous améliorer !

Kiss L&D

Commentaires

Blog Comments powered by Disqus.